Le magasin

L’histoire du magasin

Créé en 1982 par Philippe Joly, le magasin Optique Place des Fêtes s’adresse depuis l’origine à une clientèle familiale de tous âges. Ancré dans le 19e arrondissement de Paris, entre la rue de Belleville et le quartier de la Mouzaïa, le magasin a été repris par son fils, Fabien Joly, en 2010.

Animé depuis l’origine par un esprit passionné et indépendant, Optique Place des Fêtes est reconnu pour son choix distinctif. Que ce soit à l’occasion de salons professionnels, de visites rendues à nos fournisseurs ou du passage d’un de nos représentants, chaque lunette est soigneusement sélectionnée sur des critères qualitatifs, esthétiques et économiques. 

En s’appuyant sur la formation, le magasin fait évoluer ses propositions, renforce sa technicité en capitalisant sur ses domaines d’expertise : lunetterie, contactologie et basse vision. Notre approche est celle de la proximité et du conseil pour vous proposer des solutions visuelles adaptées en fonction de vos besoins.

Poussez la porte et rencontrez notre équipe soudée de trois professionnels de l’optique au service de votre vision.

L'équipe

Fabien

Opticien de père en fils, perpétuant un savoir-faire et des valeurs familiales, il en donne une interprétation actualisée. Attaché à l'authenticité des produits, il favorise la fabrication française, et les produits éco-responsables.Tirant parti des avancées technologiques, il les intègre en laissant l'humain au coeur des choses.

Emmanuelle

Avec son sens artistique, et son soin des détails, Emmanuelle s’attache à vous donner une vision qui vous permettra d’apprécier les détails des créations les plus foisonnantes. Que ce soit pour le choix de vos verres ou l’adaptation de vos lentilles de contacts, elle met sa technicité à votre service et vous conseille les solutions pertinentes.

Cindy

Modeuse moderne, au coeur des tendances, Cindy a un oeil averti sur les nouveautés et sélectionne des lunettes audacieuses qui feront mouche. Elle règne aussi sur le territoire de l’atelier où tous les jours entre ses mains une monture et deux verres se transforment en la meilleure des lunettes.